Dernièrement…

Welcome @AmoebaNature as a featured exhibitor at the BioSolutions Conference & Expo!

Amoéba is an innovative #greentech company providing the industry with disruptive & sustainable solutions for key resource treatment. Learn more at http://ow.ly/icPi50Mzv8N

#BioSolutions

📣 Communiqué de presse : https://bit.ly/3RbfQHe
#Amoéba annonce l’annulation de l’émission de la 8° tranche optionnelle d’OCA et la signature d’un contrat avec Redbridge Debt and Treasury Advisory afin d’adapter sa stratégie financière aux enjeux de transformation industrielle

📣 Communiqué de presse : https://bit.ly/3X2hdKt
#Amoéba confirme son éligibilité au dispositif PEA-PME. Les #actions AMOEBA peuvent donc être intégrées dans les portefeuilles PEA PME, dédiés aux #investissements dans les #PME et #ETI selon les critères réglementaires.

🎥 @Fabrice Plasson, PDG d’#Amoéba, revient sur cette année exceptionnelle dans une vidéo dédiée au #bilan 2022 et aux #perspectives 2023. AMM, nouvelle usine, stratégie, plan de financement, tant de sujets abordés sur la chaîne #YouTube d’#Amoéba : https://bit.ly/3Wz75bz

L’US EPA en voie d’approuver le biocide d’Amoéba pour un usage dans les systèmes de refroidissement fermés

Amoéba informe que l’US EPA a émis une pré-décision favorable pour l’usage de la substance active biocide dans les systèmes de refroidissement fermés. 

Lyon (France), le 10 août 2022– 17h45 – AMOÉBA (FR0011051598 – ALMIB), producteur d’un biocide biologique capable d’éliminer le risque bactérien dans l’eau et les plaies humaines, et d’un produit de biocontrôle pour la protection des plantes, encore en phase de développement, informe que l’Agence américaine pour la protection de l’environnement (US EPA) a émis une pré-décision favorable suite à l’évaluation du dossier de demande d’autorisation de Willaertia magna C2c Maky comme substance active biocide dans les systèmes de refroidissement. 

L’EPA a conclu que l’amibe Willaertia magna C2c Maky et les produits BIOMEBA la contenant peuvent être autorisés sur le territoire des Etats-Unis pour une utilisation biocide dans les systèmes de refroidissement fermés, pour le contrôle de la boue microbienne (bioslime), le contrôle de la corrosion induite par les micro-organismes et le contrôle de la flore microbienne générale dans les eaux des tours de refroidissement. 

Compte tenu des ultimes étapes administratives nécessaires à l’US EPA pour finaliser la procédure, la délivrance de l’autorisation pour la commercialisation des produits est attendue au plus tard fin 2022. 

« C’est une nouvelle historique qui vient de nous être adressée par l’US EPA. Amoéba a été légitimée dans sa demande d’utilisation d’un microorganisme dans le traitement du risque bactérien dans l’eau. Nous allons maintenant affiner notre analyse du potentiel de marché sur ce type de systèmes fermés. Nous espérons que le pragmatisme des agences règlementaires nord-américaines puisse un jour inspirer les agences européennes. Cette décision vient ajouter une note très positive à l’engouement mondial déjà en place pour notre application biocontrôle et va influencer le développement futur de l’entreprise », déclare Fabrice Plasson, Président Directeur Général de Amoéba.