🗳️ Assemblée Générale le 27 juin 2024 : Plus d’infos ici

Dernièrement…

Cosmétique

L’innovation cosmétique à base de lysat d’amibes Willaertia magna C2c Maky

En parallèle du développement de ses applications biocide et biocontrôle, Amoéba a découvert en octobre 2023 que le lysat d’amibes pourrait avoir un intérêt en cosmétique. Cette innovation cosmétique pourrait permettre d’offrir au marché une solution multi-usage :

Une découverte majeure permise par deux études réalisées par des laboratoires spécialisés

Pour valider ce potentiel, deux études ont été réalisées par des laboratoires spécialisés. 

La première étude menée visait à évaluer le niveau d’induction de gènes cibles d’intérêt cosmétique après mise en contact de cellules de peau humaines cultivées en laboratoire avec le lysat de Willaertia magna C2c Maky.

Les résultats ont montré que le traitement de cellules humaines avec le lysat de Willaertia magna C2c Maky stimule des fonctions cellulaires d’importance en cosmétique, notamment la cicatrisation, la synthèse de l’acide hyaluronique et l’immunité́ anti-infectieuse. Les chercheurs ont également observé une stimulation très forte des fonctions cellulaires responsables de la protection contre la mort cellulaire, du renouvellement cellulaire et de la protection UV, mais aussi des fonctions anti-stress oxydatif et photo-vieillissement.

Dans le cadre de cette seconde étude, le lysat de Willaertia magna C2c Maky a été appliqué tous les 2 à 3 jours pendant 30 jours sur un modèle de peau reconstruite afin d’évaluer l’effet du lysat sur peau vieillissante. Une partie des tissus a été exposée aux UVB pour évaluer le niveau de protection induit par le lysat. 

Les résultats sur le modèle 3D de peau vieillissante et sur le modèle 3D de peau jeune soumise aux UVB ont montré que le traitement avec le lysat de Willaertia magna C2c Maky augmente l’épaisseur de l’épiderme et améliore la qualité et l’abondance de la matrice extracellulaire, essentielle à la cohésion des compartiments de la peau. 

Perspective et recherches 

Forte de ses découvertes, Amoéba poursuit ses recherches sur cette innovation cosmétique et devrait prochainement initier des tests cliniques sur volontaires.

En parallèle, la société devrait mener d’autres tests cosmétiques, notamment sur cheveux, afin d’évaluer l’intérêt cosmétique du lysat de Willaertia magna C2c Maky dans d’autres applications et d’approfondir ses connaissances. 

Réglementaire 

Les résultats probants de ces études ont conduit Amoéba à déposer un brevet pour protéger l’utilisation du lysat comme ingrédient cosmétique.

Le brevet de cette innovation cosmétique a été déposé en octobre 2023 auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle), sous l’intitulé suivant : “Composition cosmétique comprenant des protozoaires”. Notre technologie est enregistrée spécifiquement sur la liste INCI sous l’appellation de « Willaertia ferment lysat ».

Contrairement aux applications biocide et biocontrôle développées par la Société, la mise sur le marché d’un produit cosmétique ne nécessite pas d’approbation préalable par une autorité compétente en Europe et aux Etats-Unis. Par cette découverte, Amoéba pourrait donc proposer aux acteurs de l’industrie cosmétique un ingrédient sécurisé et innovant

🗳️ Assemblée Générale – 27 juin 2024

Retrouvez toutes les informations dans sur la page Assemblée Générale : ▶️