Dernièrement…

▶️ Retrouvez l’interview de @fabriceplasson pour @LyonDecideurs tournée lors de l’événement Lyon Pôle Bourse le 28 septembre dernier. #biocontrole #news #strategie

📣 Communiqué de Presse : https://bit.ly/3UjM17U
C’est officiel ! Les équipes d’#Amoéba sont heureuses de vous annoncer que l’#US EPA a approuvé l’utilisation du lysat d’amibe Willaertia magna C2c Maky comme #substance active utilisable en #agriculture aux #USA. 🌱

📣 Communiqué de Presse : https://bit.ly/3EWyVc2
🌱 #Amoéba a le plaisir d’annoncer la publication des #résultats d’#essais en champ 2022, une année record en nombre et en performance avec plus de 120 essais réalisés ou en cours à travers le monde

📣 Communiqué de Presse: https://bit.ly/3Th8RwF
💧#Amoéba retire son dossier #biocide au #Canada afin de concentrer nos ressources sur les priorités #stratégiques, telles que le déploiement de notre agent #biocontrôle en Europe et aux USA et du biocide en circuits fermés aux USA

L’US EPA en voie d’approuver la solution de biocontrôle d’Amoéba pour un usage en agriculture

AMOEBA informe que l’US EPA est en voie d’approuver sa solution de biocontrôle d’Amoéba pour un usage en agriculture

Lyon (France), le 29 septembre 2022– 17h45 – AMOÉBA (FR0011051598 – ALMIB), producteur d’un biocide biologique capable d’éliminer le risque bactérien dans l’eau et les plaies humaines, et d’un produit de biocontrôle pour la protection des plantes, encore en phase de développement, informe que l’Agence américaine pour la protection de l’environnement (US EPA) a émis une pré-décision favorable suite à l’évaluation du dossier de demande d’autorisation du Lysat de Willaertia magna C2c Maky comme substance active de biocontrôle (biopesticide) utilisable en agriculture.

L’EPA a conclu que le lysat de Willaertia magna C2c Maky a un profil de faible toxicité pour la santé humaine et l’environnement, et que « son mode d’action contribue à son attrait en tant qu’alternative viable aux pesticides conventionnels, ce qui en fait un ajout de valeur dans le panel des pesticides ». Par conséquent, l’EPA propose d’accorder l’enregistrement inconditionnel du lysat de Willaertia magna C2c Maky en tant que nouvel ingrédient actif dans une utilisation de protection des plantes alimentaires et non alimentaires. L’US EPA propose également une exemption de limite maximale de résidus et de délai avant récolte pour le lysat de Willaertia magna C2c Maky lorsque les produits sont appliqués conformément aux instructions d’utilisation et aux bonnes pratiques agricoles.

Compte tenu des ultimes étapes administratives nécessaires à l’US EPA pour finaliser la procédure, la délivrance de l’autorisation est attendue au plus tard fin 2022. 

Les formulations (produits) contenant le Lysat de Willaertia magna C2c Maky feront l’objet d’une demande d’autorisation auprès de l’EPA en 2023, avec une autorisation de mise sur le marché attendue courant 2024.

« L’année 2022 est résolument l’année de la transition pour Amoéba, avec cette troisième annonce règlementaire positive qui confirme la voie vers la génération de chiffre d’affaires dès 2024. 

L’US EPA prend position en faveur de la conversion ou de la substitution des molécules chimiques vers les produits biologiques d’Amoéba, d’abord en émettant un avis favorable pour le biocide en août dernier (Cf. communiqué de presse du 10/08/2022) et aujourd’hui pour le biocontrôle, reconnaissant Amoéba comme un acteur majeur du développement d’alternatives aux pesticides

Amoéba est désormais une solution viable incontournable reconnue par les autorités Européenne et Américaine capable de réduire l’utilisation des pesticides chimiques. L’accès imminent à un marché de plus de $8 Milliards, combiné à l’efficacité vérifiée de notre produit par 480 tests aux champs, propulse Amoéba comme le futur leader mondial du biocontrôle.   

En anticipation à ces décisions favorables, Amoéba est entrée dans une phase d’industrialisation en menant de front l’extension de son site de production à Chassieu et la construction de sa nouvelle usine dédiée au biocontrôle. D’ici la fin de l’année 2022, les incertitudes réglementaires seront définitivement levées pour laisser place au nouveau plan de développement d’Amoéba en vue de la commercialisation. Une fois encore, je tiens à féliciter les équipes d’Amoéba qui ont œuvré à cette réussite », déclare Fabrice PLASSON, Président Directeur Général de Amoéba.