🗳️ Assemblée Générale le 27 juin 2024 : Plus d’infos ici

Dernièrement…

Dépôt de la demande de permis de construire pour l’usine 100% biocontrôle

AMOEBA dépose la demande de permis de construire pour son usine 100% biocontrôle dans le Vaucluse

Lyon (France), le 16 février 2023 – 17h45 – AMOÉBA (FR0011051598 – ALMIB), biotech industrielle en pré-commercialisation* spécialisée dans le traitement du risque microbiologique, développant un agent de biocontrôle pour le traitement des plantes en agriculture et un biocide biologique pour le traitement de l’eau industrielle, annonce avoir déposé le permis de construire pour son nouveau site de production dédié à l’application biocontrôle, basé à Cavaillon dans le Vaucluse.

Convaincue de son rôle stratégique dans l’émergence d’une filière industrielle du biocontrôle, Amoéba ambitionne de développer un site industriel de plus 3 000 m2 dédié à la bio-production de son agent de biocontrôle. Ce projet d’envergure s’inscrit dans la démarche d’industrialisation amorcée par Amoéba en vue de la commercialisation de ses produits de protection des plantes annoncée pour début 2025.

Chassieu : Un centre de R&D Industriel de référence, optimisé pour le futur site de production

Le plan d’industrialisation élaboré par Amoéba vise à atteindre une capacité de production de 200 tonnes de produits finis – soit 40 tonnes de substance active – en vue de couvrir les marchés cibles prioritaires, à savoir la vigne, les cultures maraîchères et les plantes aromatiques. Pour garantir la réussite de ce challenge industriel, une montée en charge progressive impliquant la création d’une nouvelle ligne pilote réplicable est en cours sur le site historique de Chassieu.

Un nouveau site industriel à la pointe des exigences environnementales

Implantée dans le Sud de la France, la nouvelle unité de production d’Amoéba s’intègre au projet de création d’une zone d’activités entièrement dédiée à la naturalité, dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional (OIR) Naturalité.

En accord avec le projet et ses valeurs environnementales, Amoéba travaille sur la conception d’un site industriel éco-responsable, respectueux de son environnement et autonome en énergie. Labellisé Eco Parc+, le site devrait ainsi répondre à de nombreux enjeux écologiques : la préservation et valorisation du paysage et de la biodiversité, le recyclage de l’eau industrielle, l’usage de la géothermie ou encore l’installation de panneaux photovoltaïques sur 60% de la surface des toits.

Un ancrage territorial fort

Pour l’accompagner dans son développement industriel, Amoéba s’appuie sur l’ancrage et l’expertise des entreprises locales impliquées dans le projet de la ZAC, notamment le Promoteur GSE Avignon, spécialisé dans l’immobilier d’entreprise.

Le projet d’usine porté par Amoéba contribuera également au rayonnement de la région Sud et à l’attractivité du territoire par la création d’emplois au niveau local : à terme, vingt-cinq emplois à temps plein seront créés afin de gérer les opérations du site industriel, tant sur le plan de l’infrastructure que sur le plan des technologies 4.0 de pilotage des procédés.

Le projet industriel d’Amoéba représente un coût de 45 millions d’euros (23 millions en investissements et 22 millions en dépenses opérationnelles) couvrant la période 2023-2025. Pour rappel, Amoéba est accompagnée par le cabinet Redbridge Debt & Treasury Advisory pour la recherche et la mise en place des financements nécessaires à ce projet (Cf. Communiqué de presse du 27 janvier 2023).

«A travers ce projet, Amoéba est fière de contribuer aux objectifs de réindustrialisation de la France et de transition agroécologique, par l’anticipation des mutations économiques et sociétales en matière de traitement des plantes et la construction d’une agriculture plus viable et plus saine. Après une année remarquable sur le plan réglementaire en 2022, Amoéba entame avec détermination l’année de son industrialisation aux côtés d’une équipe très impliquée et volontaire. Les travaux de ce projet industriel ambitieux devraient intervenir d’octobre 2023 à fin 2024, sous condition de l’obtention du permis de construire courant 2023. » déclare Hervé Testeil, Directeur Industriel d’Amoéba.

🗳️ Assemblée Générale – 27 juin 2024

Retrouvez toutes les informations dans sur la page Assemblée Générale : ▶️