Dernièrement…

▶️ Retrouvez l’interview de @fabriceplasson pour @LyonDecideurs tournée lors de l’événement Lyon Pôle Bourse le 28 septembre dernier. #biocontrole #news #strategie

📣 Communiqué de Presse : https://bit.ly/3UjM17U
C’est officiel ! Les équipes d’#Amoéba sont heureuses de vous annoncer que l’#US EPA a approuvé l’utilisation du lysat d’amibe Willaertia magna C2c Maky comme #substance active utilisable en #agriculture aux #USA. 🌱

📣 Communiqué de Presse : https://bit.ly/3EWyVc2
🌱 #Amoéba a le plaisir d’annoncer la publication des #résultats d’#essais en champ 2022, une année record en nombre et en performance avec plus de 120 essais réalisés ou en cours à travers le monde

📣 Communiqué de Presse: https://bit.ly/3Th8RwF
💧#Amoéba retire son dossier #biocide au #Canada afin de concentrer nos ressources sur les priorités #stratégiques, telles que le déploiement de notre agent #biocontrôle en Europe et aux USA et du biocide en circuits fermés aux USA

Amoéba retire son dossier biocide au Canada

Amoéba retire son dossier biocide au Canada pour concentrer ses ressources sur les priorités stratégiques 

Lyon (France), le 19 octobre 202217h45 – AMOÉBA (FR0011051598 – ALMIB), producteur d’un biocide biologique capable d’éliminer le risque bactérien dans l’eau et les plaies humaines, et d’un produit de biocontrôle pour la protection des plantes, encore en phase de développement, annonce ne pas poursuivre l’instruction de son dossier biocide à base d’amibe vivante au Canada. 

Compte tenu du risque réglementaire élevé de cette application, qui mobilise des ressources humaines et financières, Amoéba a décidé de retirer définitivement le dossier de demande d’homologation au Canada et de concentrer ses ressources sur les applications à faible risque réglementaire, principalement l’application biocontrôle qui a reçu des évaluations positives en Europe et aux États-Unis jusqu’à présent (voir les communiqués de presse du 25 avril 2022 et du 29 septembre 2022 respectivement) et l’application biocide dans les tours de refroidissement fermées aux Etats Unis (voir communiqué de presse du 10 aout 2022). 

Amoéba poursuit également sa recherche et le développement d’autres usages de l’amibe, sous sa forme lysée non vivante, qui présente un risque règlementaire bien plus faible que la forme vivante, et donc des chances de succès élevés.