Dernièrement…

+70% pour @AmoebaNature alors que l'Agence américaine pour la protection de l'environnement a émis une pré-décision favorable après avoir évalué sa demande d'autorisation de 'Willaertia magna C2c Maky' https://www.boursorama.com/bourse/actualites/amoeba-vers-un-feu-vert-de-l-epa-pour-son-amibe-biocide-59c2a82b84038127133be13ae23167f9?symbol=1rPALMIB

$ALMIB #AMOEBA : L'US EPA en voie d’approuver le biocide d’Amoéba pour un usage dans les systèmes de refroidissement fermés https://t.news.calyptus.net/l2/7bPXwOEHO0/7007/2382335340.html?

📣 Communiqué de Presse : https://bit.ly/3zQlqqt
#Amoéba informe que l’US EPA a émis une pré-décision favorable pour commercialiser notre #biocide aux USA dans les systèmes de refroidissement fermés. Après 10 ans de #recherches, cette annonce légitime notre #savoirfaire unique💧

🏆 #Amoéba remporte l’Innovation Award
A l’occasion de la 3ème édition du #symposium @PBioprotech, les équipes d’Amoéba ont eu le plaisir de voir leur travail récompensé ! Un grand merci au jury pour avoir choisi notre #innovation #biocontrôle parmi les 11 candidats !

Amoéba : L’Autriche émet une recommandation positive pour l’application biocontrôle en Europe

Amoéba : L’Autriche recommande l’approbation de la substance active de biocontrôle pour le territoire européen

Lyon (France), le 25 avril 2022 -17h45- AMOEBA (FR0011051598 – AMEBA), producteur d’un biocide biologique capable d’éliminer le risque bactérien dans l’eau et les plaies humaines, et d’un produit de biocontrôle pour la protection des plantes, encore en phase de tests, annonce que l’AGES (Agentur für Gesundheit und Ernährungssicherheit[1]), autorité compétente de l’Etat Membre Rapporteur (Autriche) chargée de la demande d’approbation de la substance active de biocontrôle «Lysat de Willaertia magna C2c Maky », recommande son approbation pour un usage en protection des plantes sur le territoire européen.

Dans son projet de rapport d’évaluation, l’AGES conclut que la substance active est susceptible de satisfaire aux critères d’approbation. L’autorité autrichienne confirme ainsi l’efficacité de la substance active et son absence d’effets nocifs sur la santé humaine et l’environnement dans le cadre d’une utilisation conforme aux bonnes pratiques phytosanitaires et dans des conditions réalistes d’utilisation. 

Sur base de cette conclusion, l’Autriche recommande aux autres Etats-Membres de l’UE et à l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire (EFSA1) l’approbation de cette substance active et son inscription sur la liste des substances actives phytopharmaceutiques approuvées.

Dans son projet de rapport d’évaluation, l’Autriche recommande également :

  • que la substance active « Lysat de Willaertia magna C2c Maky » soit classée comme substance à faible risque. Cette classification permet notamment une évaluation accélérée des produits contenant ladite substance (selon la réglementation, 120 jours au lieu de 365 jours) et une durée d’autorisation de la substance active avant renouvellement plus longue (15 ans au lieu de 10 ans).
  • que la fixation d’une limite maximale de résidus[2] de « Lysat de Willaertia magna C2c Maky » ne soit pas requise, étant donné le profil non-toxicologique de la substance.

A ce stade, la recommandation d’approbation n’est subordonnée à aucune restriction.

Les étapes majeures à venir avant commercialisation des produits contenant la substance active de biocontrôle « Lysat de Willaertia magna C2c Maky » sur le territoire européen sont les suivantes :

« La recommandation d’approbation par l’Autriche est une étape majeure pour Amoéba, menant à la future mise sur le marché de nos produits de biocontrôle. La recommandation positive confirme à la fois les performances de notre substance, l’expertise de nos équipes et la qualité des partenaires avec qui nous travaillons sur cette application. La fluidité de l’évaluation montre aussi l’importance des échanges entre autorité et demandeur, avant la soumission et durant l’évaluation, échanges que l’autorité autrichienne a largement favorisés », déclare Jean-Baptiste EBERST, Directeur Réglementaire chez Amoéba.

« La décision favorable de l’Autriche pour l’utilisation de la substance active Willaertia magna C2c Maky  en application biocontrôle est synonyme d’un premier grand succès pour Amoéba, et récompense la persévérance sans failles des équipes. Cette conclusion positive ouvre la voie à de belles opportunités et nous incite fortement à explorer tout le potentiel de cette substance dans différents domaines d’application. Forts de ce premier succès, nous attendons la décision de Malte concernant l’usage de la substance en application biocide avec optimisme. » affirme Fabrice PLASSON, PDG d’Amoéba.

[1]  EFSA, European Food Safety Authority

[2] L’AGES, Agence pour la santé et la sécurité alimentaire – Autriche

[2] LMR, seuil réglementaire de concentration de résidus de produits pesticides, au-delà duquel la commercialisation d’un produit alimentaire n’est plus autorisée